28 juin 2014

La Beaujoire, le temple moderne


Inauguré en mai 1984,  à la fois pour accueillir le championnat d’Europe organisé en France et pour soulager le vieux stade Marcel-Saupin, l’enceinte des Canaris est marquée à tout jamais par une première rencontre internationale d’anthologie entre la France et la Belgique, avec le triplé de Michel Platini.


A l’aise immédiatement sur leur nouveau terrain, large et doté d’une pelouse optimale, les joueurs de Jean-Claude Suaudeau devront patienter jusqu’en 1995 pour y glaner leur premier titre de champion de France, mais quel titre !
En 1998, la réception de la Coupe du Monde permet de généraliser les places assises, d’abriter les tribunes et de supprimer les grillages autour de la pelouse, un cas unique en France.
La Coupe du Monde de rugby, en 2007, permet d’autres améliorations techniques comme l’apparition de deux écrans géants.

En près de 25 ans, l’écrin en forme de vasque - ou de bateau, c’est selon - est devenu l’antre des supporters nantais qui ne manquent jamais d’y fêter les exploits des Jaunes. L’enceinte accueille depuis juillet 2009 la nouvelle boutique officielle du club.

Retrouvez les grandes dates du Stade de la Beaujoire - Louis Fonteneau >>>

Les tribunes du stade de La Beaujoire – Louis Fonteneau >>>