26 mars 2020

Nantes, défense de fer

UN MATCH, UNE IMAGE

La satisfaction du devoir accompli. Les défenseurs Fábio, Dennis Appiah, Andrei Girotto et Nicolas Pallois sont rejoints par leur gardien de but Alban Lafont au terme du match contre l'OGC Nice. Le bloc défensif nantais peut jubiler. En bouclant les neuf premières journées sans concéder le moindre but à la Beaujoire, la défense nantaise a contribué à hisser le FC Nantes sur la deuxième marche du podium.

Puissance 5. La défense nantaise a débuté la saison de manière intraitable en alignant cinq rencontres sur les rives de l'Erdre sans ouvrir la moindre brèche. Conjuguée à la réussite d'Alban Lafont sur penalties, infranchissable face à Dario Benedetto (Marseille) et M'Baye Niang (Rennes), la solidité défensive nantaise permet au FC Nantes de jouer les trouble-fêtes dans le haut du tableau.



Après vingt-huit journées disputées, les coéquipiers d'Abdoulaye Touré s'appuient toujours sur des bases défensives solides. La muraille articulée autour de la charnière Girotto-Pallois présente le septième meilleur bilan de L1.

Par A.D.