''S'installer dans le haut du tableau''

Franck Kita

En ce jour de reprise sportive au Centre Sportif José-Arribas, Franck Kita, Directeur Général Délégué du FC Nantes, est revenu sur l'actualité des Jaune et Vert en évoquant de nombreux sujets à l'entame de la nouvelle saison 2020-2021.


LA NOUVELLE SAISON

Franck KITA : "Les 28 joueurs attendus √† la reprise ce matin √©taient bien pr√©sents. Nous avons eu les r√©sultats des tests PCR et s√©rologiques hier soir et tout le monde √©tait apte √† venir s'entra√ģner ce mardi, suite √† un nouvel aval des m√©decins ce matin. Tous sont tr√®s heureux de se retrouver.
Les joueurs seront test√©s r√©guli√®rement. Chaque matin, √† leur arriv√©e, un protocole a √©t√© mis en place afin de les surveiller. √Ä partir du moment ou des restrictions ont √©t√© impos√©es, elles doivent √™tre respect√©es. Cette semaine, l'entra√ģnement se fait par groupes mais de mani√®re s√©par√©e. On esp√®re que les choses pourront √©voluer d√®s la semaine prochaine et que les s√©ances seront davantage collectives.
Les joueurs se sont entra√ģn√©s seuls durant de nombreuses semaines, tout en courant r√©guli√®rement sur du bitume. Il faut donc se r√©habituer √† de nouvelles sensations."

LE PROGRAMME À VENIR

"L'effectif professionnel partira une semaine en stage √† Annecy, mi-juillet. Concernant les matches amicaux, ils sont en train d'√™tre organis√©s. La plupart d'entre eux seront fran√ßais, dans la mesure o√Ļ de nombreux championnats √©trangers ont repris. L'id√©e, c'est de pouvoir disputer 5 rencontres amicales. Un deuxi√®me stage √† La Baule a √©galement √©t√© planifi√©, mi-ao√Ľt. √Čvidemment, cela sera respect√© si on reprend la Ligue 1, fin ao√Ľt, comme c'est pr√©vu pour l'heure. Si jamais la date de reprise √©tait amen√©e √† √©voluer, il faudrait alors s'adapter."

LA REPRISE DE LA SAISON 2019-2020

"Bien s√Ľr que j'√©tais favorable √† une reprise de la saison. De nombreux championnats ont repris mais pas la Ligue 1. C'est dommage. Dommage pour les joueurs, pour le public et pour le football fran√ßais dans son ensemble. Aujourd'hui, on ne peut que constater qu'il aurait √©t√© possible de reprendre le championnat. Je partage l'avis du Pr√©sident du FC Nantes. Les joueurs sont surveill√©s, test√©s et un protocole sanitaire a √©t√© mis en place. J'estime qu'√† l'image des autres grandes ligues europ√©ennes, nous aurions pu reprendre."

LA SITUATION FINANCI√ąRE DU FC NANTES

"Ce qu'il vient de se passer va forc√©ment impacter l'ensemble des clubs de l'Hexagone. Aujourd'hui, nous concernant, nous n'allons pas conna√ģtre de difficult√©s particuli√®res. Notre budget √©tait d'environ 65 millions d'euros l'an pass√© et il passera en 2020-2021, √† 75 millions d'euros. Comme chaque saison, il faudra faire attention mais il n'existe pas un risque particulier. L'absence des droits TV impactera le Club mais nous saurons r√©soudre le probl√®me. D'un point de vue comptable et financier, cela sera perceptible mais de l'ext√©rieur, on ne le fera pas ressentir.
Concernant le contr√īle fiscal du Pr√©sident, ses avocats ont d√©j√† r√©agi sur ce dossier et se sont d√©fendus. Il n'y aura aucun impact pour le Club."

LE MERCATO

"Il n'y aura pas d'énormes changements. Nous avons déjà fait signer deux joueurs pour la saison à venir (Castelletto et Chirivella, ndlr). Nous nous sommes montrés assez actifs, bien que le mercato soit un peu particulier. Je pense qu'il sera amené à durer plus longtemps qu'à l'accoutumée. Mais pour l'heure, les autres championnats ne sont pas encore terminés et nous devons nous adapter à ce contexte. Lors de cette intersaison, nous souhaitons évidemment garder nos meilleurs éléments. Imran Louza est un joueur qui s'est révélé aux yeux du grand public l'année dernière et je pense qu'il a encore besoin de grandir, de s'épanouir ici au FC Nantes. De plus, nous avons besoin de lui. En ce qui concerne Moses Simon, nous venons de lever son option d'achat et nous sommes ravis de le voir à nouveau parmi nous. Il est également très heureux de revenir dans nos rangs. On parlera de son départ un peu plus tard mais pas cette année. Pour l'heure, avec le coach, nous sommes très satisfaits du groupe homogène que nous possédons, que ce soit en quantité et en qualité. Aujourd'hui, si on pense qu'il faut vendre pour acheter, on n'avance pas. Si jamais on doit prendre un ou deux joueurs, nous le ferons. Sans avoir l'obligation de se séparer d'un de nos joueurs par la suite."

LES AMBITIONS

"Il faut vraiment qu'on parvienne à s'installer dans le haut du tableau, de manière pérenne. Nous avons réalisé une excellente première partie de saison l'an passé, jusqu'à ce qu'on arrive à la période hivernale, toujours compliquée à gérer. C'est forcément décevant d'arrêter une saison sur une mauvaise note mais l'équipe est capable de faire de belles choses. L'idée, c'est d'être en mesure de maintenir le rythme du marathon, jusqu'au terme du championnat. On peut toujours mieux faire mais j'ai le sentiment que le travail réalisé est encourageant. De plus, faire un bon parcours en Coupe de France est toujours une belle chose. Ce serait merveilleux de faire quelque chose dans cette compétition cette saison."

LA VENTE DU CLUB

"L'engagement du Président et de moi-même envers le FC Nantes a toujours été durable. L'an passé, il y a eu des échanges mais aujourd'hui, c'est de l'histoire ancienne. Nous aimons le Club de manière passionnelle et nous donnons tout pour lui avec nos moyens et nos ambitions. Nous ne souhaitons absolument pas nous en séparer, au contraire. Nous souhaitons le développer."

CHRISTIAN GOURCUFF

"C'est un entra√ģneur d'exp√©rience, qui r√©alise du tr√®s bon travail et avec qui nous nous entendons tr√®s bien. Entre le Pr√©sident et Christian Gourcuff, la relation humaine est forte. Aujourd'hui, ces deux hommes sont arriv√©s √† une certaine maturit√© suite aux parcours de chacun et l'aspect humain est essentiel. Tous deux sont tr√®s heureux de collaborer ensemble. Poursuivre √† ses c√īt√©s cette saison, c'est √©videmment tr√®s appr√©ciable √† tous points de vue. Il conna√ģt les joueurs et inversement, il conna√ģt √©galement nos besoins, nos qualit√©s et nos faiblesses."

LA R√ČORGANISATION

"Durant cette tr√™ve, nous avons sollicit√© Michel Audrain afin qu'il devienne recruteur pour le FC Nantes. En fonction des besoins du coach, il aura pour mission de lui proposer des noms. Par la m√™me occasion, nous avons fait √©voluer dans le titre, la fonction de Philippe Mao, qui occupera le r√īle de coordinateur sportif. Il en avait d√©j√† la fonction mais pas encore le titre. Il sera en charge de coordonner le groupe professionnel, l'Acad√©mie et les F√©minines. C'est un r√īle qu'il a pris de lui-m√™me, de par l'envergure qu'il a pu prendre aujourd'hui au FC Nantes."

LES R√ČSEAUX DU CLUB

"Il est important de rappeler que chaque club poss√®de son r√©seau. Philippe Mao est devenu coordinateur sportif, donc il travaillera en √©troite collaboration avec les secteurs sportifs du Club (les Pros, l'Acad√©mie et les F√©minines) ainsi que la Direction. Pour le reste, le coach et lui ont le mot final sur le recrutement des joueurs, peu importe l'agent avec qui nous travaillons. Nous sommes totalement ind√©pendants. Mogi Bayat a une r√©putation europ√©enne et il travaille tr√®s bien mais il ne n√©gocie pas dans tous nos dossiers. √áa, c'est uniquement le r√īle du Pr√©sident et le mien."

LES INFRASTRUCTURES

"Concernant le Centre de formation, nous travaillons sur un certain nombre d'options. Aujourd'hui, il n'y a rien de vraiment concret. Le Club continue de grandir un peu plus chaque jour. Les professionnels ont des ambitions, l'Acad√©mie aussi et les f√©minines prennent, √† juste titre, de plus en plus de place chaque ann√©e. Nous nous situons dans une zone o√Ļ nous ne pouvons pas faire grand-chose. Il est tellement logique de pouvoir penser √† autre chose. On essaie de trouver des solutions mais ce n'est pas pour autant que c'est simple. Avoir l'√Čcole de foot √† un endroit, les f√©minines √† un autre, l'Acad√©mie ailleurs, les professionnels aussi‚Ķ nous, √ßa nous d√©range ! On a envie que toute la famille du FC Nantes soit ensemble, au m√™me endroit. Nos infrastructures sont vieillissantes et les gens √† l'√©troit dans les bureaux. Que ce soit sur le plan sportif ou administratif, il y a bien trop de contraintes et nous faisons face √† de trop nombreuses difficult√©s. Donc on prospecte. Plusieurs pistes sont √† l'√©tude mais avec ce que l'on vient de vivre, tout a √©t√© quelque peu ralenti. On esp√®re relancer ce sujet assez rapidement"

LES SUPPORTERS

"Il n'y avait pas besoin des fumig√®nes pour renouer le dialogue. Nous sommes toujours ouverts au dialogue avec ceux qui veulent bien nous √©couter et ceux avec qui nous pouvons √©changer. Concernant l'usage des fumig√®nes, ce n'est pas le FC Nantes qui d√©cide de les interdire, c'est la loi. Aujourd'hui, je veux que la f√™te soit la plus belle possible au stade, dans la mesure du possible et du r√©glementaire. Nous sommes toujours tr√®s sensibles aux demandes de nos supporters. Pour nous, c'est fondamental de reprendre la saison avec avec eux. On peut voir dans les diff√©rents championnats qui ont repris, qu'il y a quand m√™me un manque de saveur. Le football a manqu√© a beaucoup de personnes et c'est s√Ľr qu'on souhaiterait d√©marrer lce nouvel exercice avec nos supporters."

LES PARTENAIRES

"Nous avons la chance d'être entourés de partenaires fidèles et très compréhensifs de la situations actuelle. On essaie de les informer dès qu'il y a une nouvelle actualité. Aujourd'hui, les partenaires s'adaptent à ce que nous vivons et pour l'heure, aucun d'entre eux n'a souhaité cesser son partenariat. Les acteurs économiques qui accompagnent le FC Nantes sont fiables, solides et très professionnels. Notre relation est très bonne et je tiens vraiment à les remercier du soutien affiché."

Par M.G & J.J