🎥 La réaction des entraîneurs

FC Nantes - Stade de Reims

Retrouvez les réactions des entraîneurs Christian Gourcuff et David Guion à l'issue du match qui opposait le FC Nantes au Stade de Reims (1-0), en 5ème journée de Ligue 1 Conforama.

Christian Gourcuff, entraîneur du FC Nantes

"Les points comptent aussi et contribuent à la sérénité et une bonne ambiance de travail. On savait que ce serait difficile aujourd'hui. Il y a l'adversaire et les conditions de jeu... Même si ça n'a pas atteint les sommets, on a eu de la rigueur.
Dans le souci de la construction, il y a des choses acquises. Mais dans la vitesse d'exécution, on est parfois arrêtés. Ca peut être dangereux. Maintenant, dans les intentions, ce n'était pas mieux que Montpellier. Mais les conditions étaient difficiles. On a assez bien géré. On gagne 1-0. C'était difficile.
On a une bonne organisation. C'est le secteur défensif, mais pas seulement. Les occasions de nos adversaires sont sur les pertes de balles. On doit avoir plus de maîtrise dans la circulation du ballon.
Kalifa est important parce qu'il pèse sur l'adversaire. Il a encore une grande marge de progression dans le jeu collectif. Son but est un vrai but d'attaquant.
C'est plus intéressant de faire un championnat dans le haut, mais on ne va pas se gargariser. Ce que j'apprécie surtout, c'est la sérénité que ça donne dans le travail. On sait que pour rester là, il faudra qu'on progresse dans le jeu."

David Guion, entraîneur du Stade de Reims

"J'ai deux mi-temps différentes. Sur la première mi-temps, les deux équipes n'enchaînaient pas offensivement. En deuxième mi-temps, on a poussé plus, en ouvrant les espaces et les Nantais en ont profité. J'avais le sentiment que l'équipe qui ferait une erreur perdrait. Les regrets, c'est de ne pas avoir ouvert le score. Après l'ouverture du score, on a été dangereux, on a eu les occasions. Je n'ai pas trouvé les Nantais très dangereux.
Les Nantais ont très bien défendu et ça leur a permis de remporter ce match. Les joueurs des deux équipes ont beaucoup donné.
Quand on vient à Nantes, ce n'est pas avec la fleur au fusil. Tous les matches sont difficiles à jouer."

Par F.C.