10 novembre 2019

Le FCN refroidi par les Verts...

FC Nantes - AS Saint-Etienne (2-3)

Malgré l'envie de bien faire et de relever la tête après trois défaites de rang en championnat, les Jaunes se sont heurtés à l'AS Saint-Étienne cet après-midi à la Beaujoire (3-2). Place à la trêve internationale désormais, pour recharger les batteries afin de repartir de l'avant dans quinze jours.

LE MATCH

Avec trois changements dans le onze de départ par rapport au match de la semaine passée à Bordeaux (Traoré, Benavente et Coulibaly titulaires), le FC Nantes aborde ce match avec l'envie de l'emporter pour ce dernier rendez-vous avant la trêve.

Cela démarre bien puis qu’après seulement quatorze minutes de jeu, Ludovic Blas ouvre la marque après un joli une-deux avec Benavente, conclu de près (1-0, 14'). Auteurs d'une entame de jeu compliquée, les Verts réagissent. Honorat centre de la droite vers la gauche et trouve Trauco, qui, d'une tête piquée, trompe Lafont (1-1, 21'), sur la première réelle opportunité de l'ASSE. Le match s'emballe et après le rôle de buteur, Blas endosse celui de passeur. L'ailier nantais s'arrache avant de centrer en retrait vers Louza. Placé à l'entrée de la surface, le joueur formé à la Jonelière reprend du pied gauche. Sa frappe, déviée par Moukoudi, et trompe Ruffier (2-1, 26'). Malheureusement, ce nouvel avantage n'est que de courte durée, la faute à une égalisation de Denis Bouanga, l'homme providentiel de l'ASSE depuis quelques matches (2-2, 34'). Ludovic Blas, encore lui, s'illustre dans la foulée et sonne la révolte jaune et verte mais cette fois-ci, Ruffier s'interpose d'une superbe manchette (35'). On en reste là pour ce premier acte, très animé et riche en buts.

Le début de la seconde période est bien plus calme que la première et les deux équipes prennent le temps de construire. Défensivement, les Jaunes jouent à se faire peur sur leurs relances et Khazri n'est pas loin de surprendre Lafont, après un dégagement contré (61'). Si les Jaunes se procurent une double occasion avec la barre trouvée par Nicolas Pallois (65') et l'arrêt de Ruffier devant Simon (66'), ce sont bien les hommes de Claude Puel qui vont prendre un avantage déterminant dans ce match. Sur un contre rondement mené, Bouanga est idéalement lancé en profondeur. Sa frappe du droit est déviée par le tacle de Girotto, ce qui trompe Lafont (2-3, 67'). Le numéro 20 de l'ASSE s'offre un doublé.
Les Canaris tentent de réagir mais Louza, bien servi en retrait, se heurte une nouvelle fois à Ruffier. Le portier stéphanois a bien lu la frappe du Nantais (77'). Malgré le soutien du stade, les Jaune et Vert ne parviennent pas à revenir et voient les Stéphanois repartir de la Beaujoire avec les trois points de la victoire.

Nouvelle défaite pour les Jaunes, la quatrième de suite en championnat. Ce revers, juste avant la trêve internationale, fait mal. Prochain rendez-vous, samedi 23 novembre à Brest (20h). Les Nantais tenteront de se relancer dans le Finistère.


LES CHIFFRES CLÉS :

1

Auteur d'un but et d'une passe décisive, Ludovic Blas a trouvé la faille pour la première fois en championnat sous le maillot nantais. Première.


2

C'est la première fois de la saison que le FCN inscrit deux buts dans un même match de L1 cette saison. Malheureusement, les Jaunes n'ont pas su tenir ces deux avantages pris... Regrets.


20

Ce soir, la Brigade Loire fêtait ses 20 ans. Durant la rencontre, le groupe de supporters présent dans la Tribune Loire a dévoilé plusieurs tifos, plus impressionnants les uns que les autres. Bravo !


26

Cet après-midi, Imran Louza s'est offert son tout premier but en Ligue 1 Conforama. Bien servi par Blas, le numéro 26 du FCN a profité d'un brin de réussite pour ouvrir son compteur but dans l'élite du football français. Formation.


34 191

Plus de 34 000 supporters ont pris place dans les travées de la Beaujoire en ce dimanche après-midi. Guichets fermés.


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF :"Le constat, c'est que dans la prise de risque, même dans la prise de balle, on était en déficit de confiance."

Par M.G