13 février 2020

🎥 ''Il faut repartir de l'avant''

Christian Gourcuff

Présent devant les médias ce jeudi midi en conférence de presse d'avant-match, Christian Gourcuff est revenu sur les récentes performances de sa formation, les ambitions face au FC Metz samedi soir (20h) ainsi que les nombreux retours enregistrés dans l’effectif pour ce match.


LE POINT SANT√Č

Christian GOURCUFF : "Il y a pas mal de bonnes nouvelles avec des retours attendus comme ceux de Dennis Appiah, Charles Traoré, Kalifa Coulibaly et Anthony Limbombe. Moses Simon a repris aujourd'hui et il sera lui aussi opérationnel. La très bonne surprise, quelque peu inattendue, est venue de Nicolas Pallois.
Le seul pépin de la semaine, c'est la contracture de Renaud Emond et je pense qu'il ne sera pas rétabli pour samedi. J'espère que c'est la fin du tunnel pour tout le monde." "

LES ABSENCES PR√ČJUDICIABLES ?

"Quand les matches s'encha√ģnent, on ne s'en rend pas trop compte mais depuis d√©cembre, il y a toujours eu des bless√©s dans notre d√©fense. Ce n'est pas faire injure √† ceux qui ont remplac√© les habituels titulaires mais c'est √©videmment un handicap pour l'√©quipe. Cette fragilit√© a √©t√© perceptible avec le nombre de buts encaiss√©s. J'esp√®re qu'on n'aura plus d'absences pr√©judiciables pour √™tre comp√©titif. "

NICOLAS PALLOIS

"Il a fait la semaine complète avec nous et même si on est prudent, c'est bon de le revoir. On a pris le temps nécessaire et pour l'équipe, c'est une vraie bonne nouvelle. Ça peut emmener de la confiance, une bonne assise défensive et de la sérénité pour développer du jeu, sortir proprement les ballons. Si on analyse nos résultats, il n'y a rien d'affligeant dans nos revers mais évidemment, on a payé ces absences dans nos performances."

LES JEUNES JOUEURS

"Sur le plan tactique, on travaille les automatismes √† l'entra√ģnement et les rempla√ßants sont aptes √† rentrer. Pour nous, compte tenu du travail effectu√©, la rotation n'est pas un handicap majeur. Il fallait juste que les joueurs retrouvent leurs rep√®res. Quand on fait partie d'un groupe professionnel, il faut √™tre apte √† jouer sinon, √ßa n'a pas de sens. Tous les joueurs du groupe ont potentiellement la mesure de r√©pondre pr√©sent quand on fait appel √† eux. C'est aussi un moyen de grandir. Je pense par exemple √† Percy (Prado), ou encore Josu√© (Homawoo), qui est n'est pas entr√© samedi √† son poste mais qui a montr√© de bonnes choses."

LE MATCH DE METZ

"Il y a des matches √† jouer et il faut qu'on concr√©tise maintenant. Chaque match √† sa difficult√© et celui de Metz aussi. Ce qui est s√Ľr, c'est qu'on ne va pas p√™cher par exc√®s de confiance."

LES AMBITIONS ?

"L'ambition, c'est toujours de progresser. J'avais dit apr√®s les matches de Bordeaux, Rennes et Paris, qu'on pourrait fixer nos ambitions. Si on analyse nos rencontres, il n'y a que contre Bordeaux qu'on est pass√© √† c√īt√©. Apr√®s, nous ne sommes pas parvenus √† prendre de points donc les ambitions europ√©ennes et au classement sont descendues. Il faut repartir de l'avant, se rassurer et avoir une fin de saison attrayante. Se projeter et avoir des ambitions d√©mesur√©es serait une erreur."

ANDREI GIROTTO

"Il a fait quelques matches un peu moins bien mais une saison n'est jamais linéaire. En même temps, il affichait un tel niveau à l'automne… Avoir un coup de moins bien, c'est assez normal mais c'est plus pénalisant lorsque c'est conjugué à l'absence de Nico'(Pallois). C'est aussi vrai pour d'autres joueurs qui ont pioché physiquement. Pour nos matches, on a besoin de lui parce qu'on n'a pas la capacité de mettre au repos des joueurs pour les matches suivants. Ce qu'on souhaite toujours, c'est afficher l'équipe la plus compétitive possible."

UNE BAISSE DE RYTHME ?

"Il y a une instabilit√© effectivement mais avant la tr√™ve, on ne s'√©tait jamais "balad√©", m√™me avec une √©quipe plus comp√©titive sur le plan individuel. Apr√®s, on sort d'un match contre Paris o√Ļ l'on nous a reproch√© notre manque de poids sur la d√©fense du PSG durant la premi√®re demi-heure mais ce n'√©tait pas r√©aliste. On a quand m√™me affich√© beaucoup de dynamisme sur la fin de rencontre. Contre Rennes, malgr√© la fin, on n'√©tait pas √† l'agonie m√™me si certains on pay√© un manque de temps de jeu. Globalement, qu'on ait moins de s√©r√©nit√© oui, mais la part des joueurs absents a pes√©. Apr√®s, chacun r√©agit en fonction de ses propres sensations."

HABIB DIALLO

"C'est un joueur athl√©tique et essentiel dans leur jeu. Il va vite, peut jouer les contres, poss√®de une bonne d√©tente verticale et il a √©galement une capacit√© √† armer rapidement. Apr√®s, on ne r√©duit pas un match a des aspects individuels. A Dijon, ils avaient aussi des individualit√©s qui p√®sent mais on ne peut pas dire que le DFCO nous a mang√©s. On a pris deux buts sur des remises en jeu lointaines o√Ļ la puissance athl√©tique fait la diff√©rence."

LA CELLULE DE RECRUTEMENT

"Une bonne cellule, c'est toujours int√©ressant. Apr√®s, c'est de savoir comment on s'organise. Le recrutement d√©pend beaucoup du coach et tant que je serais l√†, c'est moi qui d√©ciderais de faire jouer les joueurs. J'ai aussi ma sensibilit√© dans la recherche de joueurs. Apr√®s, on doit composer sur deux facteurs majeurs : l'aspect technique et financier. √Čvidemment, la prospection est importante et √ßa d√©pend aussi beaucoup de la sensibilit√© de l'entra√ģneur. Il est donc logique que la cellule de recrutement s'organise autour du coach. Ce sont des choses qui se feront dans le temps. Dans la mesure o√Ļ je serais l√† l'ann√©e prochaine, je suis √©videmment partie prenante de ces choix √† venir."

LES TRANSFERTS DANS LE FOOTBALL MODERNE

"On peut essayer d'être différent, oui. Aujourd'hui, le monde des agents a pris une importance primordiale et comme je l'expliquais au mercato hivernal, ce sont les réseaux qui permettent de concrétiser les velléités. Vous pouvez vouloir un joueur mais si vous n'êtes pas bien avec l'agent, c'est plus compliqué. C'est la réalité."

SON EXP√ČRIENCE DES TRANSFERTS

"Par exp√©rience, partout o√Ļ je suis pass√©, je me suis occup√© du recrutement et je sais que parfois, avec certains agents c'est plus facile qu'avec d'autres. Mais √ßa ne veut pas dire que ce sont eux qui ont finalement d√©cid√© de la venue de la recrue. Aujourd'hui, les probl√®mes d'argent ne m'int√©ressent pas du tout. Je me souviens, il y a dix ans, ce n'√©tait pas dans ces proportions. Les agents √©taient l√† pour d√©fendre les int√©r√™ts des joueurs, il n'y avait pas tant d‚Äôint√©r√™t autour. Il faut prendre √ßa en compte √† pr√©sent. Il est √©galement normal que les entra√ģneurs en place sur une courte dur√©e dans un club, ne s'impliquent pas forc√©ment de la m√™me mani√®re. Le choix des joueurs engage une responsabilit√© financi√®re et plus longue dans le temps que leur engagement dans le Club."

DRAME DE FURIANI : PLUS DE MATCH LE 5 MAI

"Ce qu'il s'est passé, c'est une véritable tragédie. Aujourd'hui, on se retrouve dans une dérive de communication. Ce n'est pas le fait de fixer un jour sans match qui va permettre de rendre un hommage particulier. Pour moi, ça n'a pas vraiment de relation. C'est une décision politique de communication."



FC Nantes - FC Metz

25ème journée de Ligue 1 Conforma
Samedi 15 février 2019, 20h
Stade de La Beaujoire

Par M.G & J.J