L'adversaire passé au crible

Marseille - FC Nantes

Samedi après-midi (17h30), les protégés de Christian Gourcuff se déplaceront sur la pelouse de l'Olympique de Marseille (2ème). Solides dauphins du Paris SG, les Marseillais sont dans une très bonne dynamique depuis de nombreuses semaines. La saison jusqu'ici, le chiffre clé, l'homme en forme, le match aller, tout y est !

Jusqu'Ă  aujourd'hui...

Solide deuxième

Avant la rencontre de samedi, c'est un confortable matelas d'avance que possède l'OM (2ème), sur ses poursuivants. Avec onze points de plus que le Stade Rennes (3ème) et douze sur le LOSC (4ème), Marseille peut venir voir. Aujourd'hui et selon les dires du coach marseillais, André Villas-Boas, l'Olympique de Marseille a installé "un écart considérable" sur les équipes de derrière.
Il faut dire que les pensionnaires de l'Orange Vélodrome restent sur une très bonne dynamique avec 14 matches de rang sans revers en championnat (Lire "Le chiffre"). La raison ? Les individualités marseillaises se mettent au service du collectif et affichent un niveau de jeu très intéressant. C'est notamment le cas des deux anciens nantais, Dimitri Payet et Valentin Rongier. Sans le premier cité, le jeu marseillais n'est pas le même. C'est indéniable. Auteur de 8 buts et 3 passes décisives, le natif de Saint-Pierre à La Réunion est un atout offensif qui pèse énormément dans le secteur offensif du futur adversaire des Jaune et Vert. En ce qui concerne Valentin Rongier, sa qualité technique et ses efforts répétés font de lui un maillon essentiel de la formation de Villas-Boas. Aux côtés de Morgan Sanson et Boubacar Kamara, le joueur formé à la Maison Jaune monte en puissance et s'est installé très rapidement comme un cadre de l'équipe. Enfin, le secteur défensif est également à la hauteur. Troisième défense de L1 avec 22 buts encaissés, contre 34 à pareille époque l'an passé, l'OM peut notamment compter sur Alvaro Gonzalez, intraitable en charnière centrale, ou encore Steve Mandanda, qui à 34 ans, semble être dans "la forme de sa vie".

Concernant les coupes nationales, les Phocéens se sont inclinés en 16èmes de finale de la Coupe de la Ligue après un revers 2-1 sur la pelouse de l'AS Monaco. C'est également loin de leurs bases que les hommes André Villas-Boas ont vu leur aventure se stopper en Coupe de France, en quarts de finale. Face à un autre Olympique (Lyonnais), un seul but d'Houssem Aouar en fin de rencontre a privé l'OM du dernier carré.

Le chiffre

14

Que s'est-il passé le 27 octobre dernier (11ème journée) ? L'Olympique de Marseille s'est, comme dix formations de l'élite du football français jusqu'à aujourd'hui, incliné sur la pelouse du Paris SG. Un score lourd et sans appel 4-0. Rien d’illogique. Mais depuis cette soirée compliquée dans la capitale, l'OM n'a plus perdu la moindre rencontre en L1 : 14 matches d’affilée sans défaite, 36 points pris sur 42 possibles. Oui, Marseille ne perd plus en L1 depuis près de quatre mois. Les Jaunes auront donc fort à faire pour faire tomber les Bleu et Blanc.

L'homme en forme

Mandanda, le retour en grâce

Après une saison compliquée l'an passé, Steve Mandanda, joueur le plus capé de l’histoire du club (546 matches toutes compétitions confondues !) a retrouvé son niveau international. Impérial dans ses buts cette saison, le dernier rempart n'est évidemment pas étranger aux très bonnes performances de l'OM. Redevenu décisif sur sa ligne de but, le capitaine marseillais a pris ses responsabilités depuis le début de l'exercice 2019-2020 et se montre très rassurant pour son équipe. Un vrai leader.

Le match aller

Pas de vainqueur !

Pour ce premier match à La Beaujoire en cette saison 2019-2020, plus de 34 000 spectateurs sont présents. Battus 2 buts à 1 à Lille la semaine précédente en ouverture, les Jaune et Vert enchaînent avec une affiche de gala dans leur antre. Dans un match équilibré, Benedetto a la possibilité d'ouvrir le score pour l'OM mais l'attaquant argentin manque totalement son penalty (31').
En deuxième période, les Nantais sont mieux mais Mandanda s'illustre. Ni Abeid (60'), Bamba (76'), Girotto (77'), Touré (77') ou encore Louza (83') ne sont en mesure de tromper la vigilance du portier marseillais, qui préserve ainsi match nul pour sa formation. De leur côté, les hommes de Christian Gourcuff prennent un bon point pour la confiance et auraient même pu obtenir la victoire sans un Mandanda des grands soirs.

Retrouvez ci-dessous, le résumé de cette rencontre :




Olympique de Marseille - FC Nantes

26ème journée de Ligue 1 Conforma
Samedi 22 février 2020, 17h30
Stade Orange VĂ©lodrome

Par M.G