''Bien travailler et faire ses preuves''

Jean-Charles Castelletto

Présent en visio-conférence de presse ce mercredi midi depuis le Centre Sportif José-Arribas, Jean-Charles Castelletto (25 ans), s'est exprimé sur ses ambitions sous sa nouvelle tunique. Déterminé, l'ancien joueur du Stade Brestois 29 entend bien confirmer sa belle saison 2019-2020 ! Retour.



LE CHOIX DU FC NANTES

Jean-Charles CASTELLETTO : "J'ai passé trois belles années à Brest et y rester, c'était peut-être choisir la facilité. Aujourd'hui, j'avais envie de voir de quoi je suis capable dans un nouveau projet sportif. Nantes est un très grand Club et je me voyais bien rester en Bretagne. Jouer pour le FC Nantes, c'est une très bonne chose."

LA CONCURRENCE EN DÉFENSE

"Même en restant à Brest, je n'aurais pas été certain de jouer. Personne n'est jamais sûr de jouer. Il va falloir fournir des efforts et bien travailler pour s'imposer. On verra ensuite ce qu'il se passera. J'ai envie d'apprendre aux côtés de garçons comme Nicolas Pallois et Andrei Girotto par exemple, deux joueurs qui possèdent aujourd'hui une solide expérience en Ligue 1, afin de voir ce dont je suis capable."

LA REPRISE

"Il faut porter un masque et respecter de nombreuses consignes sanitaires, c'est peut-être ça qui diffère d'une reprise normale car sinon, c'est assez similaire à ce qu'on peut connaître d'habitude. J'ai tout de suite pu voir que le club était très organisé, avec de nombreux moyens humains dans le staff technique et médical. Concernant les premières séances, c'est assez similaire avec ce que j'ai pu connaître avant.
Bien sûr que j'ai envie de reprendre la compétition. Je pense qu'avec les matches amicaux on va reprendre goût au jeu."

LE DISCOURS DU COACH

"Je suis quelqu'un qui aime bien progresser, aller de l'avant. Le coach Gourcuff est une personne qui fait progresser ses joueurs et c'est pour cette raison que j'ai souhaité venir ici. Je suis un joueur qui apprécie sortir proprement avec le ballon et cette philosophie de jeu à Nantes est très présente. J'ai pu voir sur les deux premiers entraînements qu'il était assez strict et ça me va très bien parce que ça va m'aider à avancer."

SA PREMIÈRE SAISON EN LIGUE 1 (2019-2020)

"Je suis plutôt satisfait de mes performances, bien que ce soit dommage de ne pas avoir été au bout mais c'est comme ça. Le club s'est maintenu et c'était ça le plus important."

SA MARGE DE PROGRESSION

"Je pense pouvoir encore m'améliorer sur le jeu avec mon pied faible. De plus, j'ai envie de travailler sur mon jeu long car c'est un aspect important."

DES CONNAISSANCES À NANTES ?

"Je connais bien Samuel (Moutoussamy) parce que j'étais à l'INF Clairefontaine avec lui. Après, je ne connais les autres joueurs que de nom car j'ai pu jouer contre eux.Je pense à Marcus Coco, Alban Lafont,…"

UN INTÉRÊT DU FC NANTES PLUS JEUNE

"J'étais à Brétigny, avant de rejoindre l'INF Clairefontaine. Plusieurs clubs me suivaient, dont le FC Nantes effectivement. J'en garde un bon souvenir."

SON POSTE DE PRÉDILECTION

"Tant que je joue, je suis satisfait. Je peux évoluer dans le couloir droit et dans l'axe de la défense. Concernant mon style de jeu, je suis un défenseur rapide, assez rugueux, présent dans les duels et doté d'une bonne détente. Maintenant, parfois, je dois me montrer un peu plus malin et me focaliser davantage sur des duels qui vont servir l'équipe."

LES PREMIÈRES IMPRESSIONS AVEC LE GROUPE

"J'ai vraiment un très bon ressenti et tout s'est très bien passé. Il y a des joueurs expérimentés, des joueurs étrangers ce qui est un peu nouveau pour moi. Je tiens à remercier mes nouveaux coéquipiers pour l'accueil réservé."

SA PERSONNALITÉ

"Je suis quelqu'un qui aime bien rigoler et mettre une bonne ambiance dans le vestiaire. Ça ne fait deux jours que je suis là donc pour l'instant, je suis un peu réservé mais ça viendra avec le temps."

LA BEAUJOIRE

"J'ai eu la chance de voir un match étant plus jeune, car mon père a vécu à Nantes et nous étions venus tous les deux à La Beaujoire. Les supporters aiment le club et ils portent les joueurs à chaque fois."

LA SÉLECTION NATIONALE

"J'ai une sélection en 2017 mais je suis appelé très régulièrement lors des rassemblements, sans pouvoir jouer. J'espère avoir de nouvelles opportunités avec le Cameroun."

Par M.G & J.J